Maison passive Vosges

Maison bois passive en Vosges

J + 75 : insufflation de la ouate de cellulose

L’isolation est constituée de laine de bois et de ouate de cellulose.  La laine de bois ayant été posée en isolation extérieure (voir 13 avril), au tour de la ouate! Elle provient du papier recyclé et est utilisée depuis les années 30 aux Etats Unis et Scandinavie. Dans notre projet le fournisseur est situé dans les Vosges (limitation transport) et commercialise son produit en vrac. La ouate se présente compactée en sac sous forme de flocon.

Cardée et aéeré par une machine, elle est ensuite insufflée (plancher, murs, toiture) sous pression dans les caissons fermés, ménagés par les panneaux de contreventement. Afin d’éviter un tassement éventuel elle possède une densité de 50-70 Kg.m-3 dans la structure. 2 jours ont été nécessaires pour placer cet isolant.

L’ensemble autorise un déphasage d’environ 12 H à 16 H  (en gros temps mis par la chaleur pour pénétrer ou sortir de l’habitation) ce qui permet de faire entrer dans les pièces intérieures la température élevée de midi au moment des heures fraîches du soir. En théorie cela procure une excellente isolation thermique en hiver, protège contre la chaleur en été et préserve la fraîcheur nocturne. De ce fait la température intérieure doit rester constante. De plus la ouate peut capter jusqu’à 30 % d’humidité par rapport à son poids sans perdre ses qualités isolantes thermiques et acoustiques et sans risquer de se dégrader. Elle participe ainsi à la régulation hygrométrique de la maison (facteur de confort).

LIEN : (pour les plus curieux sur le produit utilisé… ) http://www.nrgaia.eu/

Leave a Reply